Binance informe l'organisme de réglementation canadien qu'il s'engage à cesser les services de trading de crypto-monnaie en Ontario


L’échange de crypto-monnaie Binance a informé la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (OSC) qu’il s’engage à cesser d’ouvrir de nouveaux comptes pour les résidents de l’Ontario et à fermer certains services pour se conformer à la réglementation.

Binance s’engage à redoubler d’efforts pour se conformer à la réglementation

L’échange de crypto-monnaie Binance a envoyé un Paroles à la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) mercredi.

Dans la lettre, Binance a énuméré certains engagements envers le CSO, notamment « cesser d’ouvrir de nouveaux comptes en Ontario », « cesser de négocier des comptes ontariens existants, avec des exceptions pour protéger les investisseurs, ainsi que la liquidation de leurs activités dans certains produits » et « fournir des dispenses de frais et offrir le remboursement des frais à certains utilisateurs ontariens.

De plus, Binance soumettra également des rapports au personnel de l’OSC et engagera un tiers indépendant pour garantir l’efficacité de ses efforts pour mettre en œuvre ses engagements.

Binance a décidé de retirer ses services de l’Ontario en juin 2021. L’échange a déclaré aux utilisateurs ontariens au cours du même mois qu’ils devront fermer toutes les positions actives d’ici le 31 décembre 2021.

Binance a détaillé dans sa lettre que le 31 décembre de l’année dernière :

Binance a confirmé au personnel que des restrictions de négociation étaient en place pour les comptes ontariens et le resteraient, y compris (a) aucune transaction par les utilisateurs ontariens existants, (b) aucun nouvel utilisateur ontarien et (c) aucun marketing destiné aux utilisateurs ontariens.

Cependant, le 29 décembre, Binance a informé les utilisateurs ontariens qu’il était autorisé à continuer à négocier en Ontario. Le régulateur canadien a déclaré à l’époque: « Binance a publié un avis aux utilisateurs, sans aucune notification à l’OSC, mettant fin à cet engagement. C’est inacceptable. » Binance a reconnu que cette annonce n’était pas correcte.

Binance a reconnu dans sa lettre que « Malgré les déclarations faites à [OSC] personnels et investisseurs, les investisseurs ontariens ont pu continuer à négocier après la prétendue mise en œuvre des restrictions.

De plus, Binance a admis que son équipe de service client « a tweeté des informations inexactes, informant un utilisateur ontarien qu’il pouvait trader après le 1er janvier 2022, généralement si son compte était déjà ouvert, ce que Binance reconnaît maintenant n’était pas correct ».

Binance a informé le régulateur qu’il s’engage à suivre une voie réglementaire pour assurer la conformité avec la loi ontarienne sur les valeurs mobilières.

Pensez-vous que Binance aura plus de problèmes avec le régulateur canadien ? Faites le nous savoir dans la section « Commentaires ».

kevin helms

Kevin, un étudiant autrichien en économie, a découvert Bitcoin en 2011 et est depuis un évangéliste. Ses intérêts portent sur la sécurité du Bitcoin, les systèmes open source, les effets de réseau et l’intersection entre l’économie et la cryptographie.

crédits images: Shutterstock, Pixabay, Wiki Commons

AvertissementRemarque : cet article est fourni à titre informatif uniquement. Il ne s’agit pas d’une offre directe ou d’une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente, ni d’une recommandation ou d’une approbation d’un produit, d’un service ou d’une entreprise. bitcoin.com ne fournit pas de conseils en placement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l’auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou présumé avoir été causé par ou en relation avec l’utilisation ou la confiance accordée à tout contenu, bien ou service mentionné dans cet article.

Les stablecoin, c’est intéressant, mais on conviendra que ces monnaies immobiles sont moins passionnantes que Bitcoin , Ethereum et les grands actifs du market cap ! Pour vous lancer dans l’aventure, la plateforme BINANCE vous offre actuellement -10%sur les frais en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail de Unus Sed Leo en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur cette plateforme de référence (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Affiliation

[wen_cta id=