Belgium Introduces Registration for Crypto Exchange and Wallet Service Providers


Les autorités belges ont forcé les fournisseurs de certains services d’échange de crypto et de portefeuille à s’inscrire auprès de l’organisme de surveillance financière du pays. Les plateformes sélectionnées qui ne se conforment pas à la nouvelle réglementation seront passibles d’amendes, entre autres sanctions, y compris l’interdiction d’exercer leurs activités respectives.

Le régulateur financier impose un enregistrement obligatoire pour les fournisseurs de services d’échange de crypto-monnaie en Belgique

Depuis le 1er mai 2022, toute personne morale établie et opérant en Belgique qui souhaite fournir des services de change entre « monnaies virtuelles et monnaies légales » doit s’inscrire auprès de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA), le régulateur financier du pays. Il en va de même pour les entreprises qui offrent des services de garde de portefeuille, a annoncé l’agence.

Les plateformes de crypto-monnaies incluses dans ces deux catégories, qui opéraient en Belgique avant la date précisée, doivent notifier à la FSMA leurs activités d’ici le 1er juillet 2022 et demander leur enregistrement avant la date limite du 1er septembre, a précisé l’organe de surveillance. Ils se verront accorder une « autorisation provisoire » qui leur permettra de poursuivre leurs activités jusqu’à ce que la FSMA examine leurs demandes d’enregistrement.

Les prestataires de services concernés sont des entreprises belges ou européennes. L’inscription est soumise à une exigence de capital minimum de 50 000 € (53 000 $), une section FAQ dans les détails du site Web de l’autorité. La FSMA souhaite également connaître l’identité des actionnaires et des personnes qui contrôlent les plateformes qui doivent avoir les qualités de gestion nécessaires.

La FSMA précise que les prestataires de services boursiers sont des entités qui réalisent des opérations d’achat ou de vente en utilisant leurs propres capitaux. C’est à ce moment que le fournisseur agit en tant que contrepartie à une transaction, tout comme les bureaux de change traditionnels.

Les plateformes qui servent d’intermédiaires dans les transactions entre un client et un tiers ne sont pas soumises aux nouvelles règles. Cependant, les opérateurs de guichets automatiques pour l’échange de crypto-monnaies fiduciaires seront considérés comme des fournisseurs de services d’échange aux fins des nouvelles exigences.

Le régulateur définit également les services de portefeuille de garde comme des services de garde de clés cryptographiques privées pour le compte de clients dans le but de détenir, de stocker et de transférer des monnaies virtuelles. Les personnes offrant de tels services aux clients seront considérées comme des prestataires de services de conservation de portefeuille qui doivent s’enregistrer auprès de la FSMA.

Mots clés dans cette histoire

Belge, belgique, Crypto, échange crypto, plates-formes crypto, porte-monnaie crypto, garde crypto, Crypto-monnaies, Crypto-monnaie, garde, Exchange, FSMA, registre, Règlements, régulateur, règles, fournisseurs de portefeuille, chien de garde

Pensez-vous que la plupart des fournisseurs de services de cryptographie en Belgique seront en mesure de répondre aux nouvelles exigences et de s’inscrire auprès de l’organisme de surveillance financière du pays ? Dites-nous dans la section commentaires ci-dessous.

Lubomir Tassev

Lubomir Tassev est un journaliste d’Europe de l’Est féru de technologie qui aime la citation de Hitchens : « Être écrivain, c’est qui je suis, plutôt que ce que je fais. » Outre la crypto, la blockchain et la fintech, la politique internationale et l’économie sont deux autres sources d’inspiration.

crédits images: Shutterstock, Pixabay, Wiki Commons

AvertissementRemarque : cet article est fourni à titre informatif uniquement. Il ne s’agit pas d’une offre directe ou d’une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente, ni d’une recommandation ou d’une approbation d’un produit, d’un service ou d’une entreprise. bitcoin.com ne fournit pas de conseils en placement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l’auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou présumé avoir été causé par ou en relation avec l’utilisation ou la confiance accordée à tout contenu, bien ou service mentionné dans cet article.

Les stablecoin, c’est intéressant, mais on conviendra que ces monnaies immobiles sont moins passionnantes que Bitcoin , Ethereum et les grands actifs du market cap ! Pour vous lancer dans l’aventure, la plateforme BINANCE vous offre actuellement -10%sur les frais en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail de Unus Sed Leo en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur cette plateforme de référence (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Affiliation

[wen_cta id=