Le Kazakhstan limite les achats de crypto-monnaies par les investisseurs particuliers sur les bourses nationales


Source : Adobe / belyay

Les régulateurs du Kazakhstan ont limité le montant que les investisseurs de détail peuvent dépenser pour les achats de crypto-monnaie sur les bourses nationales.

Pour Capital, la décision a été prise par le Centre financier international d’Astana (AIFC), le centre financier et l’organisme qui rend compte au président du Kazakhstan et réglemente les sociétés de cryptographie et les fournisseurs de financement conventionnels. La décision semble avoir été prise de manière très discrète, car les détails du changement de règle, qui a été appliqué le 26 octobre, ont été révélés au média en réponse à une demande d’informations.

En vertu des nouvelles règles, si les détaillants ne prouvent pas leurs revenus et la valeur de leurs actifs (à l’exclusion de la valeur des maisons ou des appartements qu’ils utilisent comme résidence principale), ils ne seront autorisés à dépenser qu’un total de 1 000 $ par mois pour achats de crypto-monnaies. .

Les investisseurs qui réussissent à démontrer la taille de leurs revenus et la valeur de leurs actifs pourront dépenser plus que cela en crypto-monnaies, mais seront plafonnés à 100 000 $ par an.

L’AIFC a ajouté que les investisseurs qui prouvent leurs revenus ne pourront pas dépenser plus de 10% de leurs revenus annuels ou 5% de la valeur de leurs actifs combinés (hors coût estimé de leur résidence principale).

Le centre a déclaré que la décision avait été prise pour « protéger les investisseurs », car « les transactions avec des actifs numériques sont associées à des niveaux de risque élevés ».

À l’heure actuelle, les investisseurs de détail sont susceptibles de contourner les règles en utilisant des plateformes commerciales internationales, qui jusqu’à présent ne sont pas tenues d’obtenir des permis d’exploitation pour offrir leurs services aux personnes basées au Kazakhstan. Cependant, si l’AIFC décide de limiter l’accès à ces plates-formes, l’achat de crypto pourrait devenir plus difficile dans le pays.

Cette décision est un changement majeur pour l’AIFC, qui a évoqué plus tôt cette année la possibilité de limiter les achats de crypto-monnaie par les investisseurs particuliers à un montant beaucoup plus élevé de 2 000 $ par mois.

En Russie, le pays Banque centrale L’année dernière, il a parlé de son désir d’imposer un plafond de dépenses annuel pour les investisseurs de détail de 7 800 $ sur les achats de crypto-monnaie, bien que les critiques de l’époque aient ridiculisé l’idée, affirmant que l’organisme n’avait aucun moyen d’appliquer cette mesure.

Le Kazakhstan a cherché à promouvoir l’industrie de la cryptographie en tant que moteur de croissance via l’AIFC et a exprimé son désir de mettre en œuvre une feuille de route qui verrait un cadre réglementaire complet d’ici la fin de l’année prochaine.

L’AIFC travaille sur ce qu’elle appelle un « projet pilote » qui, selon Kapital, est « lié au lancement d’échanges cryptographiques » et devrait être déployé avant la fin de 2021.

Tout au long de 2022, un certain nombre d’échanges cryptographiques spécialement réglementés fonctionneront en mode bêta, les modifications nécessaires devant être apportées à la législation et aux directives réglementaires de l’AIFC à la fin de 2022.
____
Apprendre encore plus:
– Le Kazakhstan pourrait gagner 1,5 milliard USD de Crypto Mining en 5 ans – Association
– Les mineurs de Bitcoin blâmés pour les problèmes énergétiques alors que le Kazakhstan cherche à « limiter » l’exploitation minière

– Singapour investira dans l’avenir avec une « réglementation stricte » des crypto-monnaies
– Comment et pourquoi les crypto-monnaies subissent un traitement injuste de la part des régulateurs, des politiciens et des médias

Les stablecoin, c’est intéressant, mais on conviendra que ces monnaies immobiles sont moins passionnantes que Bitcoin , Ethereum et les grands actifs du market cap ! Pour vous lancer dans l’aventure, la plateforme BINANCE vous offre actuellement -10%sur les frais en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail de Unus Sed Leo en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur cette plateforme de référence (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Affiliation

[wen_cta id=