Le président de la SEC Gary Gensler et le PDG de Proshares Simeon Hyman discuté le lancement du premier ETF lié au Bitcoin sur un segment d’actualités de dernière minute de CNBC mardi.

L’ETF Proshares Bitcoin Strategy, également connu sous le nom de BITO, est basé sur les contrats à terme CME Bitcoin. Le commentateur de CNBC, Bob Pisano, a partagé les inquiétudes de certains investisseurs selon lesquelles les contrats à terme BTC pourraient s’écarter du prix au comptant du BTC :

« Le marché à terme est un meilleur endroit pour la découverte des prix », a déclaré Hyman. « Le marché à terme CME négocie plus de volume que la plus grande bourse de crypto-monnaie des États-Unis. Nous avons lancé un fonds commun de placement similaire le 28 juillet et depuis que nous l’avons lancé vendredi, le taux de référence de Bitcoin a augmenté de 52%. , notre fonds commun de placement BTC est en hausse 52 % et le BTC Greyscale Trust est en hausse de 37 %.

Les débuts de BITO font suite à des annonces selon lesquelles d’autres fonds liés à la BTC, y compris l’ETF de stratégie Bitcoin de Valkyrie, sont prêts à être rendus publics sur le Nasdaq. Un nouveau fonds basé sur l’industrie de la blockchain, appelé Volt Crypto Industry Revolution et Tech ETF, a également l’intention de devenir public prochainement.

Pisano a interrogé le président de la SEC, Gary Gensler, sur les commentaires précédents dans lesquels mentionné Je n’avais pas les mêmes préoccupations concernant l’émission de fonds liés à des contrats à terme BTC par rapport à un fonds BTC entièrement lié. Gensler a confirmé :

« Ce que nous essayons de faire, c’est d’amener de nouveaux projets dans le périmètre protégé par les investisseurs. Les contrats à terme BTC ont été surveillés par l’agence sœur de la SEC, la Commodities Futures Trading Commission, au cours des quatre dernières années. Il a quelque chose qui a été supervisé au cours des quatre dernières années par un régulateur fédéral et a également été placé sous la juridiction de la SEC par le biais de l’Investment Company Act de 1940. »

Hyman a exprimé sa confiance dans le nouveau fonds et a souligné l’historique de l’action des prix BTC, les lois américaines sur les valeurs mobilières et l’opportunité d’une nouvelle opportunité pour les investisseurs :

« Il y a beaucoup d’histoire ici. Nous pensons qu’il se commercialisera assez bien. Nous pensons que les contrats à terme réglementés négociés sur un ETF de 40 actes ouvriront la possibilité d’une exposition au BTC à de nombreuses personnes qui attendaient peut-être sur la touche. »