La Dubai Financial Services Authority (DFSA) a établi un cadre réglementaire pour les tokens d’investissement dans le cadre de ses efforts pour stimuler l’environnement financier et technologique numérique tout en répondant aux demandes et aux exigences des acteurs du marché.

La DFSA est un organisme de réglementation indépendant à Dubaï qui est chargé de surveiller et de réglementer les sociétés de services financiers qui souhaitent y opérer. Elle autorise et réglemente également ses produits et services.

Selon un rapport de l’agence de presse Emirates TU, le cadre réglementaire de la DFSA définit les jetons d’investissement comme « un jeton de sécurité ou un jeton dérivé ».

Le rapport note que la création d’une nouvelle structure réglementaire est la première étape du régime des actifs numériques de la DFSA, reflétant les suggestions faites dans Document de consultation 138 publié en mars 2021. Le document de consultation sollicitait l’avis du public sur les projets de la DFSA visant à réglementer les jetons de sécurité.

Comme Cointelegraph l’a rapporté en mars, le régulateur financier de Dubaï a demandé aux membres du public de soumettre des commentaires sur ses règles proposées pour les crypto-monnaies considérées comme des jetons de sécurité.

Le cadre des jetons d’investissement est conçu pour protéger les investisseurs et fournir une sécurité juridique aux opérateurs du marché.

Connexes: Les régulateurs des Émirats arabes unis approuvent le commerce de crypto-monnaie dans la zone franche de Dubaï

Il spécifie le type de jetons d’investissement qui sont autorisés et peuvent être répertoriés sur un échange d’actifs numériques au Dubai International Financial Center, ainsi que d’autres informations pertinentes.

La DFSA travaille également sur des plans pour les titres non cotés qui ne sont pas couverts par le cadre réglementaire des jetons d’investissement. Ceux-ci devraient inclure des crypto-monnaies, des jetons utilitaires et certaines pièces stables. La DFSA devrait publier un document de consultation de suivi au quatrième trimestre de cette année.