Putin Orders Election Candidates to Report Crypto Holdings Outside Russia


Le président Vladimir Poutine a approuvé des amendements à son propre décret obligeant les citoyens russes candidats à une fonction publique à déclarer leurs biens à l’étranger. Le règlement mis à jour répertorie les crypto-monnaies parmi les actifs que les candidats doivent déclarer à l’État.

Le président Poutine demande aux responsables russes de divulguer les achats d’actifs cryptographiques dans des pays étrangers

Les candidats à des postes gouvernementaux en Russie doivent désormais fournir aux autorités des détails sur les fonds cryptographiques qu’ils ont acquis dans d’autres juridictions. Un décret récemment signé par Vladimir Poutine ajoute l’exigence d’un décret présidentiel antérieur sur la vérification des déclarations de propriété soumises et les responsabilités liées à la propriété des fonctionnaires russes à l’étranger.

Les amendements, qui sont entrés en vigueur immédiatement après la signature de la nouveau décret le 9 mai, concernent non seulement les candidats aux élections fédérales et régionales, mais aussi leurs proches. Désormais, leurs familles devront également rendre compte de tous leurs investissements en crypto-monnaie.

Les nouvelles dispositions font référence à toute dépense pour l’achat d’actifs financiers numériques, un terme qui englobe les crypto-monnaies en vertu de la législation russe actuelle et de la monnaie numérique. Cette dernière définition sera introduite avec une nouvelle loi rédigée par le ministère des Finances.

Les autorités russes respectives vérifieront les informations soumises. Pour ce faire, ils auront besoin de documents indiquant la valeur des actifs cryptographiques acquis. Les citoyens russes concernés et les membres de leur famille seront également tenus de partager les détails de chaque transaction, y compris la date et d’autres identifiants.

Les responsables de Moscou se sont efforcés de réglementer de manière exhaustive l’espace cryptographique du pays, car de nombreux aspects ne relevaient pas du champ d’application de la loi « sur les actifs financiers numériques », entrée en vigueur en janvier 2021. Il s’agit notamment du statut juridique des crypto-monnaies telles que le bitcoin et les cryptomonnaies associées. Activités. comme le commerce et l’exploitation minière.

Fin mars, le parlement russe a adopté un projet de loi qui oblige les candidats à des fonctions publiques à fournir des informations sur leurs actifs numériques en Russie. La législation modifie diverses lois et affecte les candidats présidentiels et parlementaires, ainsi que d’autres responsables gouvernementaux. Poutine l’a promulguée en avril.

Le dernier décret présidentiel cible les candidats aux élections pour les autorités étatiques et municipales. Il couvre également les représentants des partis politiques qui ont été nommés aux postes les plus élevés dans l’une des entités constitutives de la Fédération de Russie, selon une annonce publiée par le portail d’information juridique russe.

Mots clés dans cette histoire

candidats, Pièces de monnaie, Crypto, actifs cryptographiques, Achats cryptographiques, Crypto-monnaies, Crypto-monnaie, déclarations, Décret, Actifs numériques, Monnaie numérique, Divulgation, Élections, obligation, Président, Poutine, Russie, Russe, Jetons, Vladimir Poutine

Que pensez-vous de la décision de Poutine de forcer les candidats aux élections en Russie à révéler leurs achats de crypto-monnaies à l’étranger ? Dites-nous dans la section commentaires ci-dessous.

Lubomir Tassev

Lubomir Tassev est un journaliste d’Europe de l’Est féru de technologie qui aime la citation de Hitchens : « Être écrivain, c’est qui je suis, plutôt que ce que je fais. » Outre la crypto, la blockchain et la fintech, la politique internationale et l’économie sont deux autres sources d’inspiration.

crédits images: Shutterstock, Pixabay, Wiki Commons

AvertissementRemarque : cet article est fourni à titre informatif uniquement. Il ne s’agit pas d’une offre directe ou d’une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente, ni d’une recommandation ou d’une approbation d’un produit, d’un service ou d’une entreprise. bitcoin.com ne fournit pas de conseils en placement, fiscaux, juridiques ou comptables. Ni la société ni l’auteur ne sont responsables, directement ou indirectement, de tout dommage ou perte causé ou présumé avoir été causé par ou en relation avec l’utilisation ou la confiance accordée à tout contenu, bien ou service mentionné dans cet article.

Les stablecoin, c’est intéressant, mais on conviendra que ces monnaies immobiles sont moins passionnantes que Bitcoin , Ethereum et les grands actifs du market cap ! Pour vous lancer dans l’aventure, la plateforme BINANCE vous offre actuellement -10%sur les frais en cryptomonnaies (sous réserve d’un dépôt) ! Profitez de cette offre, tout en soutenant le travail de Unus Sed Leo en utilisant ce lien affilié pour vous inscrire sur cette plateforme de référence (voir conditions de l’offre sur le site officiel).

Affiliation

[wen_cta id=