Joindre la plateforme d'échange mondiale Binance


  • La politique aveugle certaines personnes à la vigueur de l’économie américaine.
  • La fabrication commence à montrer des signes d'essoufflement.
  • L'économie pourrait passer d'une décélération à une accélération.

Dans notre environnement politique polarisé, la perception qu'ont les gens de l'économie dépend de plus en plus du pouvoir. Ce réflexe est compréhensible. Le graphique ci-dessous de Pew Research montre comment l'évaluation économique des républicains augmente sous les présidents républicains et que la perception des démocrates reste modérée, même dans les conditions actuelles du marché haussier.

La partisanerie a un impact important sur la façon dont les gens perçoivent l'économie. Source: Pew Research

Preuve de la partisanerie

Cela a changé sous le président Obama. L'enthousiasme des républicains pour l'économie a montré une tendance plus forte à un rythme plus lent que celui des démocrates. Ceci en dépit d'un marché haussier des prix des actifs depuis huit ans et d'une amélioration constante du marché du travail. Les opinions sur l’économie se traduisent par la décision des personnes de créer une entreprise, de faire des achats importants et d’entrer ou de quitter le marché du travail. Pour les entreprises, cela se traduit par des décisions d’embauche et d’investissement.

En bref, c'est une erreur. Il y a eu des marchés baissiers brutaux et des marchés haussiers spectaculaires sous toutes les combinaisons de leadership exécutif et législatif. Bien que cela soit gênant pour les discours politiques, les résultats économiques sont façonnés par des forces beaucoup plus grandes que la politique. La démographie, le cycle économique, les tendances technologiques et les conditions économiques mondiales jouent un rôle important. La politique a certainement un impact sur la formation de ces forces à long terme.

Mais à court terme, l'impact est principalement psychologique. Par exemple, malgré les grandes divergences d'opinions sur la manière dont le gouvernement devrait fonctionner, les économies de Trump et d'Obama sont assez similaires. Le PIB nominal a fortement fluctué entre 2% et 4% sous les deux présidents, avec une brève augmentation à 5% après les réductions d'impôts de Trump.

Variation annuelle en pourcentage du PIB américain. UU. Au cours des dix dernières années | Source: FRED

Forte économie américaine UU. Malgré les vents contre

Actuellement, la croissance ralentit. Compte tenu de la guerre commerciale, il est raisonnable de s'attendre à une nouvelle baisse des chiffres rétrospectifs du PIB. L'incertitude de la guerre commerciale affecte les investissements des entreprises. Beaucoup de gens sont convaincus que ce ralentissement indique qu'une récession est à venir.

Certains, à gauche et dans les médias, prennent cette position, ce qui valide leurs points de vue négatifs sur le président Trump. Cela rappelle les conservateurs qui réclament constamment une récession, un effondrement économique ou une hyperinflation pendant le mandat du président Obama.

Ceux qui ont une opinion négative de l’économie devraient comprendre que le ralentissement de la fabrication dure depuis plus d’un an. En réaction, les actions liées à l’économie mondiale ont été sanctionnées et les taux d’intérêt se sont effondrés. Il est maintenant clair que, bien que le ralentissement du secteur manufacturier se soit accéléré dans certaines régions et certains secteurs, il a été plus que compensé par la hausse de l'activité économique due à la baisse des taux d'intérêt.

Marché du travail

La croissance de la masse salariale reste positive mais hors des plus hauts niveaux. Source: FRED

Les rapports de paie récents ont été remarquablement solides, avec des critiques positives par rapport aux mois précédents. Le graphique ci-dessus montre que la croissance de l'emploi reste positive malgré une année 2019 inégale.

Cette force sur le marché du travail est plus cohérente avec une économie en mode de croissance lente qu’au bord de la récession. Les indicateurs prospectifs tels que les demandes de chômage et les emplois temporaires ne montrent également aucun signe précurseur. Lors des précédentes récessions, les deux indicateurs ont montré une détérioration bien avant une récession.

Les demandes de chômage ont tendance à diminuer, indiquant une récession improbable. Source: FRED
Pas de détérioration des emplois temporaires. Source: FRED

Dépenses de consommation

Malgré la guerre commerciale, les dépenses de consommation ont atteint un niveau record. Les actions liées au consommateur, telles que Walmart, Target et Home Depot, atteignent de nouveaux sommets. Les principaux indicateurs des dépenses de consommation sont également forts. Par exemple, l'activité des camions a atteint un nouveau sommet et la demande d'essence est en retrait.

La demande d'essence aux États-Unis était très forte en 2019. | Source: EIE
Tonnage de camions à des niveaux record. Source: FRED

Le logement

Le logement a été le principal bénéficiaire de la baisse des taux d’intérêt. Des taux hypothécaires plus bas augmentent l'abordabilité et la demande. Les stocks restent à des niveaux bas, ce qui soutient le marché à la baisse. Les constructeurs d'habitations et les actions liées au secteur de l'habitation ont progressé. La force du logement est illustrative puisque le secteur est cyclique mais déconnecté de l’économie mondiale.

Retour des esprits d'animaux

En général, ces mesures montrent la résilience de l'économie. Il a maintenu sa croissance malgré les conditions de fabrication récessives. Au cours des dernières semaines, la guerre commerciale a fait l’objet de nouvelles positives, avec la possibilité de relever les droits de douane dans le cadre d’un accord de "phase 1". Les principaux indicateurs montrent également que l’industrie manufacturière est peut-être en train de faiblir.

Les nouvelles commandes ont changé et les stocks sont au minimum de deux ans. Avant l'imposition des tarifs, il y avait une explosion d'activité. Attendez-vous à une augmentation similaire une fois qu'un accord commercial est conclu. Si le secteur manufacturier tournait, cela marquerait le retour de la croissance économique accélérée de l’économie américaine. UU. Comme en 2017 ou au début de 2018. La vigueur récente des stocks pourrait anticiper un tel développement.

Ces périodes sont excellentes pour que les personnes améliorent leur fortune économique, que ce soit pour créer une entreprise, demander une augmentation ou trouver un meilleur travail. Malheureusement, à cause de la politique, beaucoup ne pourront pas profiter de ces conditions.

Cet article a été édité par Sam Bourgi.

Dernière modification: le 9 novembre 2019 à 15h39 UTC

Joindre la plateforme d'échange mondiale Binance